/medias/image/20518435ad8afe08ff82.png
Retour aux actualités
Article précédent

L'Interview intégrale de Michel GUTEN, Fondateur de l'Institut Supérieur de Marketing du Luxe

Interview

-

21/01/2019

Michel GUTEN

Fondateur de l’Institut Supérieur de Marketing du Luxe



Le bureau de Michel GUTEN est à son image : sobre et efficace ! 

Pas d’objets inutiles, mais quelques photos de famille qui semblent rappeler, 

où se situe l’essentiel.

Le dirigeant connu et respecté de tous, m’accueille avec le sourire, 

et l’élégance qui le caractérise. 


Entretien exclusif Diplômés Sup de Luxe.





Michel, vous avez réalisé un parcours exemplaire dans l’univers du luxe, (Vice-Président de Cartier, Président de Lancel, de Piaget et Baume & Mercier, entre autres) 

Quel a été votre fil rouge durant l’exercice de ces hautes fonctions ? 

J’ai toujours privilégié les rapports humains qui sont incontournables pour exercer une responsabilité.

Ne jamais oublier que seul, on ne va pas très loin. S’avoir s’entourer et faire confiance, sont les gages de la réussite.   


Vous êtes également vice-président du Comité des Champs Elysées. Pouvez-vous nous éclairer sur le rôle de ce comité et plus précisément sur le vôtre ?

Le Comité est l’association des commerçants des Champs Elysées. Son activité consiste à promouvoir la plus belle avenue du monde. Il regroupe toutes les enseignes de l’avenue et de rues adjacentes. La sécurité est l’une de nos priorités, afin que les touristes et les visiteurs s’y promènent en toute quiétude. Je m‘y attèle, en liaison avec toutes les autorités de l’état. 


Quelle a été l’expérience la plus marquante de votre parcours professionnel ?

Dans cette vie professionnelle, chaque job est important. On apprend à chaque étape.

J’ai occupé tous les postes dans une entreprise, de vendeur à Président. J’ai été attentif, curieux et patient. A chaque nouveau challenge, je me suis investi, j’ai persévéré, pour faire au mieux ou du mieux que je pouvais. J’ai mis un point d’honneur à justifier la confiance que l’on me faisait. 


Y a -t-il eu des rencontres déterminantes ?

Toutes les rencontres sont enrichissantes et peuvent changer le cours de votre vie.   

J’ai connu et travaillé avec, et pour, deux hommes exceptionnels : Robert Hocq, qui est à la base de Cartier et m’a tout appris, y compris à ne jamais regarder ma montre. C’était un seigneur.

Alain Dominique Perrin, pour qui rien n’est impossible, que j’admire pour ses qualités de visionnaire et de leader, et avec qui j’ai participé à l’aventure Cartier, Must de Cartier, Richemont et Sup de Luxe. 

Il a transcendé ma personnalité en me confiant de grandes responsabilités et en m’aidant à réussir. 

Je suis son complice et je l’aime.


Vous avez fortement contribué au développement de la maison Cartier dans le monde. 

Selon vous, comment la clientèle a-t-elle évolué? 

Le grand changement, c’est l’explosion des réseaux d’information. 

Aujourd’hui, le luxe a pénétré tous les pays, toutes les couches de population et surtout, tous les âges. Pourtant les motivations d’achat n’ont pas changé. Les femmes du monde entier voudront toujours être à leur avantage, élégantes et belles. Quant aux hommes, ils font d’avantage attention à leur look et à leur image. 

Dans ces conditions, je prédis que le luxe a de beaux jours devant lui.


Vous expliquez régulièrement aux étudiants, qu’il faut toujours garder pour objectif ‘la vente’.

Tous les collaborateurs de l’entreprise sont incontournables, car tous travaillent dans le même but : satisfaire la clientèle. 

Pourtant, les vendeurs sont déterminants. Ce sont eux qui, au final, sont face au client. 

Quel que soit la notoriété de la marque, sa créativité, sa communication, son service et les emplacements de ses magasins, si les équipes de vente ne sont pas à la hauteur, les résultats seront médiocres ou mauvais. Dans ce sens, une grande part du succès,  repose sur eux. 

Il faut revaloriser leurs responsabilités, ce qui n’est pas toujours les cas.


La chance a-t-elle joué un rôle dans votre vie professionnelle ? 

La chance n’est pas le hasard.

J’ai toujours été attentif à tout ce qui m’entourait. Si vous êtes sur le « qui-vive », beaucoup d’opportunités se présentent à vous. Il faut savoir les saisir, c’est ce que j’ai fait. Pour cela, il faut être simple et ouvert, et ne pas se poser trop de questions. 


Quelles sont, selon vous, les qualités essentielles pour réussir dans le monde du Luxe ?

Il faut les mêmes qualités pour réussir n’importe où : avoir confiance en soi, apprendre et comprendre, montrer ses capacités et sa compétence. Mais ne jamais renier sa personnalité. 


Quelles valeurs souhaitez-vous transmettre aux diplômés et futurs diplômés ? 

L’Institut aura 30 ans en 2019, et regroupe 2800 diplômés. 

Il a gardé les mêmes valeurs qu’à ses débuts : simplicité, efficacité, ouverture et respect. 

Et surtout, sa formidable capacité d’adaptation aux besoins des entreprises, qui sont en évolution permanente. 

Vivre avec son temps, signifie ne pas avoir un temps de retard. Toutes les entreprises du monde, recherchent des collaborateurs qui ont été formés dans cette optique.

Qu’on se le dise !

Après de longues années, Sup de Luxe est encore numéro 1 cette année.

Ce succès doit être mis à l’actif des diplômés, qui sont appréciés dans le monde entier, des enseignants de qualité, aussi divers que variés, et du dévouement de l’encadrement.

Ici, on est à la maison. Ça veut tout dire.  


Tous les diplômés vous connaissent Michel mais, finalement vous connait-on vraiment ? Comment vous définissez-vous ?

J’aime transmettre.

J’aime aider.

J’aime faire plaisir.

Je me réjouis du bonheur des autres.

J’aime ma famille.

Ceux qui passent dans la vie sans amour sont à plaindre.


Avez-vous un message à adresser aux étudiants et diplômés?

Soyez patients et constants. Ecoutez les autres. Ne cherchez pas le job idéal, il viendra.

Soyez vous-mêmes et tout ira bien !

1445 vues Visites

J'aime

Commentaires0

Veuillez vous connecter pour lire ou ajouter un commentaire

Articles suggérés

Interview

L'Interview intégrale de Stéphanie CONTANT PERRIN, Alumni 1995, Fondatrice de l'agence EMPRESARIAL

User profile picture

Laetitia GROGNUX

25 mai

Interview

L'Interview intégrale d'Isabelle KERMARREC, Alumni 2015 et Responsable Qualité Europe chez SEPHORA

User profile picture

Laetitia GROGNUX

29 janvier

Interview

L'Interview intégrale de Sophie BREART-DELALANDE, Alumni 2001 et Directrice Learning & Development de la maison Givenchy Couture

User profile picture

Laetitia GROGNUX

29 mai